Faire face

« Faire face » est un de mes portraits de rue préférés à ce jour… La force et la détermination que je vois en cette personne me rappellent ma mère, décédée il y a près de 20 ans, après avoir combattu une maladie que les médecins considéraient en phase terminale. Elle a finalement réussi à y survivre plus d’un demi-siècle… Son courage et son intransigeance avec elle-même lui faisaient apprécier chaque instant de la vie et trouver le positif dans toute situation, sans jamais se plaindre. Sa devise était « Faire face. ». Exemple à la fois inspirant et exigeant, voire parfois pesant, surtout quand on grandit…

Comment ce portrait a été fait :
Alors que je me promenais dans Grenoble à l’occasion d’une balade d’exploration de son « street art », j’ai aperçu cette personne extraordinaire de l’autre côté de la rue. Comme elle se déplaçait vite, j’ai du sprinter vers une position qui me permettait de la voir en entier, et de faire directement face au superbe immeuble haussmannien qui bordait la rue. Je n’ai eu la possibilité de prendre que quelques photos avant que d’autres personnes passent dans le cadre, et que mon sujet ne dépasse ce fond particulièrement approprié.
J’aime particulièrement son attitude – regard, pas, bras, mains – renforcée par l’ombre portée par le soleil printanier, et par les deux sacs de cuir qui la lestent.
Je pense que la composition fonctionne bien, avec les courbes de l’immeuble qui encadrent et font écho aux siennes (son dos et son chapeau en particulier).

A suivre !
Didier.